Hybrides producteurs directs (HPD) proposés pour la Bretagne

Publié le par ARVB

Hybrides producteurs directs (HPD) proposés pour la Bretagne

Les hybrides producteurs directs sont des croisements destinés à travailler la vigne comme avant le phylloxera : pas de greffe et multiplication par simple bouturage. Dans les années 30, face à des scandales de vins frelatés avec de l'alcool toxique, des analyses ont permis de constater la présence d'une quantité significative de méthanol dans les vins issus de cépages américains. Ils ont été rapidement interdits : noah, clinton, isabelle, herbemont, jacquez...Dans les années 50, face à la crise (excédent de production), les cépages hybrides producteurs directs ont été classés "autorisés" en France. Leur plantation est possible, mais avec amputation de 30 % des droits de plantation. Les plantations ont cessé et le vignoble s'est réduit au fur et à mesure du vieillissement des parcelles et de leur replantation en cépages européens greffés. (source wikipedia).

Le nouveau règlement vin du 29 avril 2008 n'interdit pas les hybrides entre Vitis vinifera et autres Vitis à l'exception de quelques uns comme le Noah. Voir liste ci après.

Nous recommandons particulièrement en rouge l’Oberlin, mais surtout le Maréchal Foch un peu plus sensible à l’oïdium mais dont les résultats, plutôt qualitatifs, sont déjà prouvés sur une vigne produite en Bretagne chez Jean Donnio.

Pour les blancs nous recommandons le Rayon d’Or d’une très bonne qualité gustative (déjà dégusté à plusieurs reprises) et particulièrement résistant et d’une précocité adaptée à la Bretagne.

Les HPD permettent de se démarquer d’une production relativement uniformisée (toujours mêmes types de cépages d’un continent à l’autre). Par ailleurs, ils sont résistants aux maladies et permettent de limiter les traitements. Ils sont pour certains mieux adaptés au climat breton.

Cépages Noirs

  • Maréchal Foch

- Aptitude de production : cépage précoce, il est assez résistant au mildiou mais il craint l'oidium.

- Type de vin et arôme : produit un vin très aromatique, de couleur sombre, corsé, et vieillissant bien. Il présente toute une gamme d'arômes tels le pruneau cuit, les fruits noirs, le champignon, le caoutchouc, le cèdre et la matière terreuse.

  • Oberlin

- Aptitudes de production : il faut le tailler long pour avoir une bonne récolte. Résiste assez bien au mildiou et à l'oïdium. Maturité précoce.
- Raisin de Table :
donne un vin très coloré, alcoolique, riche en extrait sec à goût résineux.

  • Chambourcin

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Très vigoureux avec un port étalé. C'est un gros producteur qu'il faut limiter dans sa production, mais coulard toutefois les premières années de sa plantation par excès de vigueur. Sensible à la sécheresse, il résiste bien aux maladies et aux gelées. Egalement sensible à la carence magnésienne en début d'installation. Craint la chlorose et doit donc être greffé en présence de sols calcaires. Maturité 1ère époque tardive.
- Type de vin : donne un vin riche en couleur, alcoolique, à goût herbacé et parfumé et demandant à vieillir.

  • Colobel

- Aptitudes de production : port érigé, de vigueur moyenne et assez productif. Il résiste assez bien au mildiou mais il est sensible à l'érinose et à l'anthracnose. Maturité deuxième époque.
- Type de vin et arômes :
donne un vin coloré, épais, astringent et amer. Il servait principalement pour couper d'autres vins plus légers.

  • Landal

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Vigoureux et fertile. Sensible au phylloxera, peu résistant au mildiou, il demande un à deux soufrages pour traiter contre l'oïdium. Sensible également au grillage des feuilles. Maturité première époque tardive.
- Type de vin et arômes :
donne un vin d'une très belle couleur, alcoolique, avec une saveur framboisée, comparable à celui produit par sa mère le 5 455 Seibel.

  • Seinoir

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Sa vigueur est également moyenne. Il est résistant à l'oïdium, sensible au mildiou et à la pourriture grise. Maturité première époque tardive.
- Type de vin et arômes :
donne un vin coloré, rouge violacé, au goût peu agréable.

 

Cépages Blancs

  • Rayon d'or

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Bon producteur et régulier, après des gelées de printemps sa remise à fruits est bonne. Résiste au mildiou, au black-rot, à l'oïdium et au phylloxera. Craint l'anthracnose. Maturité première époque.
- Type de vin et arômes :
donne un vin avec une odeur éthérée, à saveur sauvage et un léger goût framboisé s'atténuant un peu lorsque les raisins sont atteints par la pourriture grise.

  • Seyval

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Assez vigoureux et productif, s'épuisant très vite si on y prend pas garde. Résistance moyenne à bonne au mildiou et à l'oïdium. Craint quelque peu la pourriture grise. Maturité 1ère époque.
- Type de vin : donne un vin blanc sec vif, légèrement fruité, avec une belle fraîcheur.
Arômes de agrumes, kiwi, ... .

  • Ravat

- Aptitudes de production : petit producteur. Il est peu résistant au phylloxera. Peu sensible au mildiou, sensible toutefois à l'oïdium et à la pourriture grise. Egalement sensible au grillage des feuilles et de ce fait, il est préférable de le traiter au moins une fois avec un produit à base de cuivre. Maturité première époque.
- Type de vin et arômes :
donne un vin alcoolique, parfumé, pommadé, se madérisant rapidement.


Synthèse et recherche Pierre Guigui

Avec le Concours de Patrice BERSAC Président de France Vignes et du site la vigne et le vin http://www.vitis.org/index.html


Conseil de taille : http://www.plantdevigne.com

Publié dans conseils techniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christophe Josso 23/09/2018 12:09

De très nombreux hybrides ont été cultivés dans la région, il en reste encore quelques parcelles dans le sud de la Bretagne du côté de Guérande : Noah, Baco noir, Baco blanc, Florental, Gaillard 2, Gaillard 157, Oberlin, Othello, Roi des noirs, Rayon d'or, Plantet, Chancellor, Villard noir, Maréchal Foch... le vin produit n'est pas formidable... Dans le Pays Vannetais voisin c'est surtout l'Othello qui était utilisé, il mûrit parfaitement bien à Saint-Nolff, à La Trinité-Surzur (on apprécie les premiers grains de ses grappes mais on se lasse rapidement de son goût foxé), l'Oberlin mûtit aussi très bien à Surzur.
On peut reprendre bien sûr la culture de ces cépages hybrides. On peut lire avec profit le livre de Michel Quéré : "Cépages hybrides : Une expérience de viticulture et vinification en Berry" (éd. par l'auteur, 2012). Leur intérêt est surtout historique.
De grands progrès ont été réalisés dans les hybrides, notamment en Allemagne, et la qualité de leur raisin est bien supérieure aux anciens hybrides français, il existe plusieurs cépages précoces qui seraient adaptés à la Bretagne. On peut conseiller plutôt la culture de cette nouvelle génération de cépages résistants (dit PIWI). Les vignerons de Garo à Saint-Suliac ont choisi le cépage noir Rondo, il faudrait poursuivre et multiplier les expérimentations en Bretagne ; personnellement j'ai planté en blanc du Phoenix et du Solaris, je vais poursuivre en noir avec du Cabernet Cortis.
L'histoire des hybrides se poursuit, les hybrides ont évolué vers plus de qualité, ils permettent d'éviter les traitements et de respecter environnement. On peut lire à ce sujet le livre de Jean-Claude Le Bihan : "Cultiver sa treille et réussir vins, jus, confitures..." (éd. Terre Vivantes, 2011), et visiter les sites https://www.piwifrance.com/, et http://www.vignes.be/varvign.htm.
Betak ar c'hentañ. Christophe Josso

DERRIEN MIKAEL 06/03/2012 16:24


Bonjour,


pouvez vous me donner les coordonnées des producteurs de vins en bretagne.


merci d avance

Christophe Josso 23/09/2018 11:16

Il y a de très nombreux producteurs de vin en Bretagne, ils produisent d'excellents vins : les plus connus étant le Muscadet et le Gros Plant, mais il a bien d'autres merveilles à découvrir en Bretagne méridionale. On trouve facilement du vin breton dans toutes les grandes surfaces et chez tous les cavistes de Bretagne et d'ailleurs.
Le muscadet - au moins - est bien connu dans les cinq départements de la Bretagne, c'est le vin breton par excellence, parfaitement adapté aux produits de la mer et à la gastronomie bretonne, on s'étonne donc d'une telle question.
Christophe Josso

ARVB 08/09/2013 16:45



Bonjour, les producteurs de vins en Bretagne adhérents de l'A.R.V.B. sont tous amateurs, s'il s'agit d'une démarche de votre part pour acheter ou commercialiser du vin breton , ce ne sera pas
possible , par contre je vous invite à les rencontrer le samedi 5 octobre 2013 à l'assemblée générale de l' Association pour la
Reconnaissance des Vins Bretons (ARVB) à Renac près de Redon
Ille et Vilaine, Cordialement , j-m kerboeuf



David Nevot 07/07/2011 22:15



Bonjour, 


 


Avez-vous déjà entendu parler du cépage Léon Millot ??


Il présente apparement beaucoup de qualité pour le Bretagne : Sensibilité
faible à la coulure, au millerandage mais surtout au mildiou et à l'oïdium. De plus, c'est un cépage précoce.


Les essais de vinifications en Allemagne ont été plutôt positifs donnant des
vins foncés aux tanins souples et avec des notes fumées agréables.


je voudrais donc savoir par curiosité si vous avez déjà entendu parler de ce
cépage.


 


Bien cordialement


David Nevot



Christophe Josso 23/09/2018 13:50

Le cépage Léon Millot est très bien connu en Bretagne, on peut encore en trouver dans quelques parcelles dans le sud de la région, notamment en Loire-Atlantique (dans le Pays de Guérande), et l'on peut encore se procurer des boutures chez des anciens. Il est bien adapté, résistant et précoce, on peut en faire un vin juste correct. C'est un croisement inter-spécifique obtenu par Eugène Kuhlmann en Alsace.
Christophe Josso

ARVB 08/09/2013 16:49



bonjour , je découvre votre mail sans réponse , j'en suis vraiment confus , auirez-vous vous même ce cépage ?


un petit rappel avec toutes nos excuses


 le samedi 5 octobre 2013 à l'assemblée générale de l' Association pour la Reconnaissance des Vins
Bretons (ARVB) à Renac près de Redon Ille et Vilaine,
Cordialement , j-m kerboeuf